Viriville - Aménager les villages pour demain :  des étudiants en résidence

Viriville - Aménager les villages pour demain : des étudiants en résidence

21/10/2022

Partenaire de l’École d'Architecture de Grenoble (ENSAG), le CAUE accompagne les étudiants de première année du master Architecture Ville Ressource dans des projets de terrain.  Ces temps de résidence sont l’occasion pour eux d’investir des espaces ruraux ou péri-urbains afin de mettre en pratique leurs connaissances et compétences.

Accompagnés de leurs enseignants, Clémence Dupuis et Frank Le Bail, ils ont exploré lors du 1er semestre 2022 la commune de Viriville, village de la Bièvre situé sur les contreforts du massif de Chambaran. La vingtaine d’étudiants concernés a eu le loisir d’effectuer différents déplacements, dont un séjour de plusieurs jours sur place afin de déceler des potentiels d’aménagements pertinents.

Présent lors du cadrage de cette résidence, ainsi que pendant la restitution des rendus, le CAUE a pu mesurer le cheminement et la progression induits par la démarche. Le soutien des élus et la présence de bénévoles associatifs de Viriville ont été très profitables aux étudiants pour comprendre avec finesse le contexte communal.

Les travaux des étudiants montrent les richesses que recèle chaque territoire, lesquelles sont autant de prétexte pour imaginer des projets surprenants. Transformer des singularités, pouvant sembler handicapantes, en atout est un exercice passionnant pour des architectes en devenir. Ainsi, le camp militaire de Chambaran qui occupe une surface importante au Sud de la commune, a été l’occasion d’échanges nombreux entre les étudiants et les autorités militaires. Ces échanges ont permis de proposer des aménagements ouvrant un peu plus aux visiteurs extérieurs ce qui est, encore aujourd’hui, une enclave dans le territoire communal.

Plus globalement, les travaux des étudiants ne se bornent pas à soigner la qualité de l’insertion architecturale des projets. Ils présentent le souci d’aménagements dont les fonctions collent aux besoins actuels et futurs des habitants. Loin de chimères utopiques, la faisabilité des programmes imaginés a été le fil rouge de ces travaux. 

Comment penser la requalification fonctionnelle du patrimoine bâti ? Comment imaginer des formes d’habitat plus denses en secteur rural, à l’heure du zéro artificialisation nette ? Quelles formes de locaux professionnels et quelles infrastructures de mobilités imaginer pour permettre la création d’emplois en centre-village ? De quelle manière aménager les espaces publics à l’aube de changements climatiques profonds ? C’est à ces multiples questions que les étudiants ont tenté d’apporter des réponses lors de cette résidence à Viriville.  

Nous vous invitons à prendre connaissance ci-dessous de quelques-uns de ces travaux.

Retour

devenez
adhérent !

J’adhère

restez
informé !

Je m’inscris